Cotentin, le Val de Saire, Visites
6 commentaires

la Vallée des Moulins

Cette Vallée est un petit coin vraiment charmant, très appréciée par les promeneurs et les cyclistes. C’est un peu la promenade idéale du dimanche.

J’y suis très attachée car j’ai grandi à côté et que petite j’y allais régulièrement m’y balader avec ma famille. Je connais les différents chemins comme ma poche, mais si je devais vous conseiller un parcours voici ce qu’il faut que vous fassiez absolument :

1 – Départ de l’église de Fermanville : prendre le chemin au bout du parking et remonter doucement, vous passerez devant de très jolies maisons de vacances, une chapelle et l’ancien étang à truites où l’on venait passer nos commandes

2 – Passer sous le viaduc, attention ça résonne ! Et continuer votre route pour arriver au joli petit village fleuri sur Carneville.

3- Prendre le second chemin qui remonte sur la gauche, retour sur nos pas mais cette fois en passant sur le viaduc !! Une fois arrivé sur l’air de pic-nique redescendre sur la droite, vous arriverez derrière l’église de Fermanville : la boucle est bouclée!

vallee-moulins-01

Son histoire :

La vallée des moulins creusée par le Poult, est enjambée par un viaduc de 242 m de long et 32 m de haut, emprunté jadis par le petit train appelé le Tue-vacques. Ce viaduc a permis la desserte du Val de Saire par voie ferrée, donnant ainsi la possibilité aux producteurs et pêcheurs, d’acheminer leur production vers Cherbourg, au début du XXème siècle.

Le nom de cette vallée vient du fait que celle-ci était un site industriel important, dédié à l’activité meunière. Pas moins de 7 moulins y étaient installés pour la production de farine de blé, de sarrasin, d’huile de noix. De nos jours, certains moulins sont encore visibles mais sont devenus des habitations privées.

source : le site de Fermanville

vallee-moulins-02

Publicités

6 commentaires

  1. boulogne beatrice dit

    C’est effectivement un itinéraire qui promet des plus belles envolées de nos provinces. Mais, si vous empruntez la grande boucle, attention au balisage: il n est pas à la hauteur des beautés traversées. Si vous n avez pas de guide papier, alors il est facile de dévier, pour une traversée somme toute superbe, par les sentiers de chasse! Un conseil, ne partez sans un plan détaillé, sauf à poursuivre plus longtemps votre plaisir.
    Néanmoins, ce fut une promenade comme nos cités ne peuvent nous en offrir.
    Bien à vous tous, et soyez heureux.
    Pascal et Béatrice, de Paris.

    • J’avoue ne pas me rendre compte pour le balisage, j’ai grandi dans ce bois, je le connais comme ma poche. Par contre il est vrai que ce manque de balisage est présent dans une grande partie des sentiers de la région.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s