Bonnes adresses, Canada, Voyages
2 commentaires

Montréal : la récolte des pommes

Alors que notre séjour sur Montréal arrivait à sa fin, on nous a proposé de vivre une journée typique québécoise du mois de septembre. Les curieux et aventuriers que nous sommes n’avons pas hésité un seul instant :
– « Bien entendu !! Mais qu’est ce qu’une journée typique québécoise ?? » . La récolte du sirop d’érable se faisant en mars cela ne pouvait être cela.
– « Héhé on va récolter des pommes!! »

Ben tiens, pour des normands cela va nous dépayser c’est sûr !

Chaque année, du début septembre jusqu’à la fin du mois d’octobre, armés de leurs sandwichs pour pique-niquer sur place, les familles québécoises se retrouvent pour aller cueillir des pommes dans un des nombreux vergers de la région.

Nous voilà donc partis à Rougemont, reconnue comme étant la capitale de la pomme au Québec.
Le temps d’aller louer une voiture nous voici dans ce village où il y a tellement de vergers que l’on ne sait où s’arrêter. De toute façon ici ou ailleurs…

Nous nous arrêtons au Verger du Flâneur (cela nous va bien) et nous partons faire un premier tour des lieux pour voir et repérer les différents types de pommes que nous allons pouvoir déguster .. euh récolter. Et je peux vous dire qu’il y en a quelques unes, celles dont je me souviens : la melba, la Jersey, la Lobo, la McIntoch (il faut savoir vivre avec son temps!), la Cortland, etc… Elles sont vraiment excellentes et juteuses (très!).

Une fois nos sacs pleins, fournis à l’entrée, on passe à la caisse : 15$ par sac (en sachant qu’on peut mettre plusieurs kilos dans un sac).

Généralement en plus de pouvoir récolter des pommes, ces fermes proposent des produits à acheter ou savourer sur place : beurre de pommes, marinades, tartes et biscuits, etc…

recolte-01

L’info pomme :

Pour maintenir la qualité des pommes, il est essentiel de les manipuler avec autant de précautions que des œufs, car elles peuvent se meurtrirent facilement. La pomme dégage naturellement de l’éthylène, un gaz qui déclenche le murissement des fruits et légumes. La meilleure façon de conserver les pommes consiste à les ranger dans le tiroir à fruits du frigo, libres ou dans leur sac d’origine. Cela permet de maintenir leur saveur et leur fermeté tout en évitant qu’elles deviennent « farineuses ». À température ambiante, la pomme ramollit dix fois plus vite !!!

Il faut toujours laver les fruits et légumes à l’eau courante avant de les consommer. Vaut mieux éviter de les laver avant de les entreposer, car cela accélère leur détérioration.
source : http://lapommeduquebec.ca

Et comme ils le disent eux même : « La meilleure façon de récolter vos fruits : Levez leur fesses (les fruits) vers le ciel et tournez au besoin. ». Vous savez tout pour récolter et déguster correctement les pommes !

Renseignements
Le Verger du Flâneur
1161 La Petite Caroline,
Saint-Michel-de-Rougemont
QC, Canada

Publicités

2 commentaires

  1. C’est une belle période de l’année, j’aime aussi beaucoup faire l’auto-ceuillette et c’est un plaisir de rentrer avec un gros sac de pommes et de penser aux recettes à préparer …
    (et très belles photos 🙂 )

    • Merci Barbara, j’ai pensé à toi en montant cet article, il me faisait penser à certaines de tes recettes. Cela a été un moment vraiment agréable et bizarrement on en apprécie d’autant plus le goût et on prends encore plus plaisir à les cuisiner quand on a été les cueillir et que l’on sait d’où cela venait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s