Auteur : pausezvous

l’Edulis, Granville

  Envie de petite adresse, celle que l’on trouve au fond d’une impasse, pas très grande, mais où on y mange remarquablement bien ? C’est tout ce qui caractérise ce restaurant l‘Edulis de Granville, cela fut une super découverte. On rentre ? Nous cherchions une petite adresse pour se retrouver avec Lalydo, on ne pensait pas que l’on trouverait aussi bien. Vu de dehors difficile d’imaginer qu’il y a un restaurant cacher là, et pourtant l’ardoise du jour nous propose un plat du jour autour de 15 € (20 € avec le dessert) et quand on voit la qualité de ce qui nous a été présenté, le rapport qualité/prix est incomparable.     Sans pour autant avoir vu l’intégralité de sa carte, il est clair que Jonathan Datin, le chef, utilise des produits frais et de saisons, c’est moderne tout en étant simple. Nous avons commencé avec des petits amuse-bouches salées aux formes sucrées (choux et panna cotta), détournement très à la mode en ce moment. À travers son plat, j’ai senti un respect des …

j’ai testé MyPostcard.com

  C’est un article un peu différent que je vous propose aujourd’hui, il y a quelques semaines, on m’a proposé de tester un nouveau site internet, MyPostcard.com. Adorant envoyer des cartes postales ou lettres à mes ami(e)s, je trouvais géniale l’idée de pouvoir créer ses propres cartes postales à partir de ses photos, j’ai tout de suite accepté. Ils m’ont donc offert un bon de 25€ pour faire des essais de différents produits. MyPostcard.com, qu’est ce que c’est ? Depuis votre ordinateur ou votre smartphone, importez vos photos, même celles d’instagram ou Facebook, et composez vos cartes postales qui seront uniques, avec une ou plusieurs de vos photos. Ajoutez-y du texte et envoyez les directement depuis l’application. Pour un modèle de carte postale, vous pouvez l’envoyer à plusieurs destinataires et vos cartes seront préparées et postées sous 24 heures et envoyées dans le monde entier. Toutes les cartes sont imprimées sur du papier cartonnées (300gr) et ont la même taille : 14,5 cm x 10,5cm, la taille normale des cartes postales, par contre vous pouvez …

Une soupe pour aider Lauriane

  C’est une jolie histoire qui s’est déroulée dans Cherbourg, Pierre Marion, le chef du Pily, a fait la connaissance d’une jeune femme qui s’entraînait régulièrement à la piscine. Intrigué, il alla lui parler, Lauriane lui expliqua alors son projet : traverser la Manche à la nage pour venir en aide à une association, 2Bouts ici et Ailleurs (informations à retrouver en bas de page).   Outre l’information qui sous-entend que Pierre va à la piscine, le projet a plu au chef qui décide avec son ami Manu de la Cave à Fromages de lancer une petite animation pour l’aider à faire connaître son projet. C’est ainsi que nous avons pu déguster dans les rues de Cherbourg, un samedi pluvieux, une bonne soupe bien chaude, dont les dons ont été reversés à Lauriane.     En quoi consiste le projet de Lauriane ? En août prochain, elle essayera de relever de défi de traverser à la nage la Manche de Douves en Angleterre jusqu’au Cap Gris Nez en France. Le but étant d’aider l’association 2Bouts …

Nouveau chef au Landemer

    Il y a peu, j’ai été invité à rencontrer le nouveau chef du restaurant le Landemer et sa cuisine, une invitation autour d’un apéritif « déjeunatoire » qui ne se refuse pas !   Arrivée sur place, je ne peux qu’admirer le lieu, que je connais pourtant, mais il faut avouer qu’ils ont la chance de bénéficier d’un cadre de vie incroyable ! Le Landemer est situé à Urville-Nacqueville, aux portes de Cherbourg. Ce très bel établissement a été restauré entièrement il y a quelques années seulement (en 2014) par Lionel Lissot et Laurent Blaise qui ont eu la gentillesse de me convier. Leurs efforts ont été récompensés en ce début d’année puisque l’hôtel a été classé pour la deuxième année consécutive, comme le troisième meilleur hôtel trois étoiles de France, rien que ça ! Lorsqu’on rentre dans la salle du restaurant, nous sommes d’abord étonné par la saille réduite :  22 couverts nous y attendent. Loin d’être un reproche (je le précise), je trouve justement que c’est un plus pour cet endroit, car cela le …

dans les Dunes de Biville

  Besoin de lumière ? Pas vous ? Avec cet hiver très pluvieux, chaque journée ensoleillée est précieuse et nous en profitons. Je vous emmène donc nous balader dans notre Egypte à nous : les dunes de Biville, dans la Hague. Vous venez ?       Sur la route qui permet de joindre Beaumont aux Pieux (la D37), tournez sur la droite lorsque vous atteignez les hauts de Biville et descendez. Passez le bourg et continuez, vous allez forcément atteindre le parking des dunes. Vous êtes arrivé ?           Prenons sur la droite, nous passons entre les dunes et longeons depuis les hauteurs la mer, il n’y a pas vraiment de sentier, suivez votre intuition, votre envie. Moi, je suis allée jusqu’en Egypte, vous comprendrez en y arrivant sur cette portion de la plage, car l’art a repris possession de notre triste histoire pour notre plus grand plaisir.         Cela vous plaît ? Il y a les vestiges d’un pachyderme de l’autre côté ! Faites demi-tour, en …

un Dôme très choco

  Au Café des Halles, à chaque jour son dessert et un dessert qui n’a rien à voir avec les classiques mousses au chocolat / crème brulée et tarte tatin que l’on trouve sur toutes les cartes de brasseries. Ici, vous pouvez certes trouver des classiques comme la tarte aux citrons, mais au goût cela n’a rien à voir. Aujourd’hui, je me sens comme une privilégiée, me rendant sur place pour un rendez-vous professionnel, Michel me fait découvrir son dessert du jour : un dôme très chocolat.     En le voyant, on est curieux de découvrir l’intérieur alors même que le glaçage miroir réalisé nous renvoie notre propre reflet, des petites noisettes nous donnent une petite idée du croquant. On n’attend pas plus longtemps : on coupe ! À l’intérieur, le dessert se montre dans sa simplicité : un biscuit chocolat surmonté d’une mousse légère au chocolat.     En quelques secondes, ce dôme au chocolat est avalé, digne des pâtisseries, il est léger pour un tout très cacaoté, il plaira aux petits et …

Sur les Falaises d’Etretat

  Il y a quelque temps, je me suis rendue aux Jardins d’Etretat, j’avais pu profiter de cette visite pour me poser le temps d’un week-end dans la ville d’Etretat et au petit matin, avant de me retourner dans mon Cotentin, me voilà partie avec mon cher ami mon appareil photo pour aller observer le lever du jour sur les hauts d’Etretat.     La route est simple pour nous y rentre, il suffit de vous balader dans le centre-ville en direction du bord de mer, ensuite, il vous sera difficile de vous tromper : suivez le chemin qui va vers le gros caillou face à vous.       La montée se fait assez rapidement, en 20 minutes environ vous serez tout en haut, pour vous épauler, les mouettes vous accompagnent. Pour ceux et celles qui le souhaitent, il y a des bancs, vous pourrez reprendre votre souffle tout en admirant la vue … et quelle vue !!     Posez les yeux sur ces couches de calcaire et vous voyagerez dans le temps immédiatement …

Comme à la Cantine

  C’est la rentrée !! Retour aux articles après une petite pause bien méritée, je vous souhaite de découvrir de merveilleuses adresses en 2018 !! Je reviens pile dans le thème : vous aimiez aller à la cantine ? Rassurez-vous, loin de l’image négative des cantines d’école, on mange bien mieux à La Cantine des Quatrans, enfin pour moi celles du collège et lycée, car la cantine du primaire était extra et faite maison. À Caen, mon acolyte gourmande me fait tester une adresse nous redonne un petit goût de nostalgie, très cosy par sa décoration complètement dépareillée, on s’y sent très vite à l’aise.     Ici, que du fait maison, les plats de notre souvenir y sont revus et corrigés, que dis-je amélioré ! Ce midi nous avons du céleri rémoulade, une soupe de panais & bleu, un pavé de saumon au chorizo et un oeuf mollet, lentilles et parmesan. Tout cela nous est connu et nous semble classique, c’est justement l’intérêt : oui, on peut faire bon avec des plats de nos …

Les Jardins d’Etretat

  Lorsque j’ai vu ces visages la première fois sur instagram, je n’en revenais pas ! Quand j’ai su que c’était en France, à Etretat en Normandie, j’ai été encore plus surprise. Mais alors, quand le Jardin d’Etretat est venu me voir pour me proposer de venir le visiter, j’ai sauté sur l’occasion de voir de mes propres yeux ces incroyables visages.     Fondé, il y a plus de cent ans, par Mme Thébault, actrice et amie proche de Claude Monet qui vivait également sans la région. Elle fait appel à un architecte paysager, Alexandre Grivko, qui va concevoir ce jardin surprenant dans cet espace si petit qui rassemble plantes et sculptures végétales.         Le clou du spectacle reste ces visages intégrés dans des arbustes taillés en forme de coquillages (Buxus Sempervirens et de Enkianthus japonicas), directement importés du Japon. Ces visages sont faits en caoutchouc et sont des œuvres uniques de Samuel Salcedo, un artiste espagnol.         Ils sont incroyables et restent ce que j’ai préféré dans …

Breizh Café

Venir en Bretagne et ne pas se rendre dans une crêperie bretonne est inconcevable, venir à Saint-Malo et ne pas passer au Breizh Café serait franchement dommage. Surtout que cette crêperie allie la cuisine bretonne à la cuisine japonaise, alors connaissant mon amour pour la culture et la cuisine japonaise, cela aurait été un crime.     Pour être sûre d’avoir ma place, j’avais réservé, pourtant, il restait des places libres quand je me suis installée, mais au moins j’étais sûre d’être installée, et installée je l’étais plus que bien, aux premières loges comme dans les restaurants japonais justement, au « bar », me permettant ainsi de voir tout ce que le chef préparerai.     J’ai trouvé cela très amusant de voir comment ils utilisent les crêpes de sarrasin pour en faire des rolls garnis, j’ai testé le breizh rolls aux artichauts avec oeuf bio, du comté et aux algues wakamé. Même si j’ai trouvé le goût de l’algue discret, cette version nippone de la galette est raffinée, cela change tout en restant simple et gourmand, j’ai …