Tous les articles classés dans : Restaurants

Le Margote

  Lors de mon passage au Havre, j’avais noté une petite adresse en faisant mes petites recherches, sur le papier, elle semblait correspondre à tout ce que j’aime : une petite adresse, une cuisine des produits de saisons et locaux, de jolies assiettes et une maîtrise du dressage. Restait plus qu’à voir si le goût était là. On y va ?     Ouvert il y a peu, le Margote, ce restaurant situé près du marché au poisson et au bord du bassin du commerce, a honoré toutes ses promesses. D’abord en arrivant, on sent que tout a été décoré avec soin, on se sent comme à la maison, mais en mieux. Et bien que ce soit un petit restaurant des petits espaces ont été délimités pour donner un esprit encore plus cosy au lieu.     Derrière le Margote, c’est Marguerite en salle (et à la décoration) et son mari Gauthier, en cuisine. Le couple a créé un restaurant simple et sincère, à leur image. Cela se ressent en bouche ! J’ai testé le …

le Botaniste

  C’est toujours un plaisir de me rendre au Chateau de la Chenevière, alors quand ils participent à la Grande Débarque et me proposent de découvrir un menu spécialement dédié à la Saint-Jacques de Normandie, il est difficile, voir inconcevable, de dire non ! Surtout lorsque j’ai l’occasion de pousser les portes des coulisses, le temps d’un instant, pour aller voir l’équipe en pleine action.   Pour ceux qui ne le connaissent pas, le Botaniste est le restaurant du Chateau de la Chenevière, à Port-en-Bessin. Son chef, Didier Robin, est spécialisé dans la valorisation des produits locaux, il met un point d’honneur à ne choisir que de bons produits pour en faire ressortir toute leur force et leur caractère. D’ailleurs, les fournisseurs sont clairement énoncés sur le menu. Qui a-t-il donc dans ce menu ?  Pour commencer, nous avions la saint-Jacque comme un gravlax, enrobée d’une feuille d’oseille et du miel du chateau à l’huile de noix et un crémeux froid de chou rouge. Très frais, cela passe tout seul pour ce premier met, le crémeux est étonnant et vif, car rehaussé …

Balade gourmande au Havre

  Comme pour Cherbourg, la ville du Havre a cette mauvaise image de ville d’après-guerre qui lui colle à la peau. Et pourtant depuis quelques années, un nouveau souffle déferle dans la ville et depuis la célébration de ses 500 ans, la ville semble prendre un nouvel essor. Je vous laisse avec quelques photos et vous invite à découvrir la balade gourmande dans le Normands en Cuisine Hors Série paru cet été et en vente en ligne sur le site d’Ouest France.     La ville dispose d’un marché aux poissons à part ouvert du lundi au samedi, sans si les conditions météo ne le permettent pas. Plusieurs box sont mis bout à bout sur un arc de cercle, il est amusant de passer d’abord devant et de voir ce que chacun propose puis de passer derrière et de voir les dessous du marché, les marchands charger leurs produits, certains prendre un café. Ce marché au poisson est une vraie source de vie.     La ville est en ce moment en pleine reconstruction, lorsque …

La Clé du Bonheur

  Pour le magazine Normands en Cuisine, il a fallu trouver de petites adresses, toute simple en apparence, mais dont l’ambiance, la démarche et/ou encore les propriétaires ont fait de l’endroit un lieu atypique. Suivant depuis quelques temps le coupe que forme  Lidwine & Rolando à la Clé du Bonheur à Carentan, je trouvais que c’était une bonne occasion de les rencontrer, de me bouger pour y aller aussi, mais surtout de pouvoir mettre leur travail à l’honneur.     Si vous aimez avoir l’impression de rentrer dans la maison de votre grande tante Germaine pour aller manger, si vous aimez entrer dans la salle et sentir les bonnes odeurs de plats mijotant au four et, enfin, si vous adorez avoir l’impression que vous êtes attendu et accueilli par des amis alors que faites vous encore ici ?! Allez de ce pas déjeuner un midi à la Clé du Bonheur !     Et si vous n’êtes pas sur Carentan la semaine, sachez qu’ils sont ouverts le vendredi et samedi soir pour des tapas maison, …

Fragments

  L’ouverture en septembre 2018, de Fragments, ce nouveau restaurant caennais, est loin d’être passé inaperçu. Clément Charlot, le jeune chef de ce petit restaurant a bien fait parler de lui, d’abord à travers sa démarche, mais en plus de cela, le chroniqueur-journaliste-gourmet François Régis Gaudry est venu peu de temps après et a fait une chronique dans L’Express et dans son émission du dimanche matin sur France Inter, On va déguster.       Alors lorsque nous recherchions de jeunes chefs et nouveaux restaurants qui ouvraient pour la conception du premier numéro de Normands en Cuisine, cela nous a semblait très intéressant de lui laisser la parole, de nous expliquer sa vision de la cuisine, son parcours…         Retrouvez donc pendant tout l’été l’article qui découle de nos rencontres et échanges dans le Hors-série de Normands en Cuisine (en kiosque jusqu’au mois de septembre ou disponible en ligne ici). Mais surtout, vous aurez en plus, cinq recettes élaborées par le chef Clément Charlot que vous pourrez refaire à la maison.   …

Le Petit Jardin

  Il est très agréable de pouvoir suivre l’évolution d’un lieu. Aujourd’hui, nous retournons auprès d’une adresse que j’affectionne beaucoup, je l’ai vu s’ouvrir et se développer en quelques années. J‘y étais allée en 2015 lorsqu’il s’agissait d’un buffet où l’on venait se servir, puis en 2016, lorsque l’orangerie a été utilisée pour nous accueillir et où on a commencer à nous servir. Me voici de retour pour la troisième fois au Petit Jardin, le restaurant accessible du Chateau la Chenevière. Cette fois encore, il y a eu des changements depuis mon dernier passage. J’espère que vous avez faim ?! Heureusement que l’orangerie nous abrite, car en ce mois de mai, le temps n’est pas au beau fixe. Sans pleuvoir à verse, il bruine suffisamment pour ne pas se risquer à manger dehors. Nous en profitons quand même de faire le tour du jardin et de passer par le potager. Les artichauts nous accueillent et c’est un banc de multiples variétés de menthes qui nous entraîne jusqu’au Petit Jardin.         Nous nous installons à notre table, c’est un espace …

Salicorne, restaurant sur mer

    Le soleil revient doucement , on a envie de sortir, de prendre l’air et surtout d’aller voir la mer ! Je vous propose ce midi de vous emmener à Agon-Coutainville, qui n’est pas encore tout à fait envahit par les touristes et vacanciers, pour nous promener le long de la plage et nous poser, le temps du déjeuner, au restaurant la Salicorne qui fait parler de lui depuis son ouverture.     Dans un style industriel et très moderne, la salle du restaurant est vraiment grande, on ne s’y attend pas forcément en y entrant. Le tout est très lumineux et aéré, vous ne risquez pas de vous retrouver juste à côté d’un groupe et d’entendre toute leur conversation, où ils parlent très fort ! Gros plus : les chaises ! J’ai rarement été aussi bien assise, je serais bien repartie avec une chaise pour moi.     Sur la carte, nous avons des plats simples, accès sur le poisson et un peu de viande, c’était la saison du maquereau, ce fut notre …

Balade gourmande autour de Saint-Brieuc

  Lors de ma petite visite dans la région de Saint-Brieuc, l’année dernière, j’avais pu faire un petit tour des environs et j’ai ainsi découvert quelques adresses, certaines avec l’aide de Lalydo que je ne présente plus sur le blog (mais si nous avions été au Mont Saint-Michel ensemble et à Honfleur entre autre). Ayant bon appétit toutes les deux, il était tout naturel d’échanger nos petites adresses.     Pour commencer, je suis tombée sur ce petit café librairie, le Tagarin,  à Etable sur Mer, pas de chance pour moi, il était fermé pendant toute la durée de mon séjour mais si vous avez la chance de passer à côté je vous invite fortement à y aller … et me dire comment c’était 😉 !!       Pas très loin de là, nous arrivons à Saint-Quay-Portrieux. C’est mon jour de chance : c’est le marché ! Bizarrement, tout le monde repart les bras chargés d’une drôle de boite blanche avec écrit dessus : « Aslan-Borek« , le logo avec un lion fait penser à un …

Le Caffè

    Qui pourrait imaginer, en passant devant l’imposante devanture du Caffè que cette adresse cache de telles saveurs. Car si vous osez passer la porte et vous glisser derrière l’énorme escalier, vous allez découvrir un étal garni de couleurs : les pizza « al taglio » du Caffè !     Mais c’est quoi « al taglio » ? En France, nous avons l’habitude de commander une pizza dans son intégralité. Dans les autres pays d’Europe et en Amérique, nous pouvons les choisir à la part / la pointe. Généralement, cette pizza à la coupe est cuite dans de grands plateaux rectangulaires et vendue en tranches rectangulaires ou carrées. La pizza « al taglio » est un produit typique de Rome qui s’est ensuite répandu dans toute l’Italie…. Jusqu’à Cherbourg à présent, au Caffè : choisissez l’une des garnitures préparées maison et présentées dans la vitrine puis repartez avec votre part de pizza ou dégustez la sur place.       Pour accentuer sa différence, David, le chef de ces pizzas, n’utilise que des produits locaux ou des produits italiens quand …

Chez Som

    Cette petite adresse reste discrète, pourtant, on entend parler d’elle au point d’être « jaloux », nous cherbourgeois, d’avoir vu Chez Som, ce restaurant thaïlandais s’installer à Valognes plutôt qu’à nos pieds. Pourtant en nous rendant sur place, on se dit qu’il aurait été dommage qu’il en soit autrement vu le charme des lieux avec les arbres, l’église, et les petites rues qui font le charme de Valognes.     Rentrons dedans : la salle n’est pas bien grande ce qui la rend très agréable, très cosy. Le style est simple, élégant, l’on voit tout de suite que l’on n’est pas dans ces pseudos restaurants chinois, thaïlandais ou parfois les deux à la fois, où l’on trouve de tout. Non, Chez Som, on nous cuisine juste quelques plats qui changent au fur et à mesure des saisons. La vraie bonne adresse thaï.     Je m’installe, guidée par la charmante et très souriante serveuse (c’est toujours très agréable.), elle me propose de tester un de leur cocktail maison (avec ou sans alcool). Je réfléchis : …