Tous les articles classés dans : Très bon

Road Trip sur le littoral du Cotentin

    En novembre dernier, j’ai eu la chance d’être invitée à la conférence de presse autour de la sortie attendue du nouveau livre de Big Red One édition : Road Trip sur le littoral du Cotentin !       Après Cotentissime, dont les photographies m’avaient touchées par leur naturel, j’étais très curieuse de découvrir ce nouveau livre toujours avec les photographies d’Alice Bertrand, dont j’apprécie le travail et Claire Larquemin, rencontrée dans d’autres occasion et avec qui je partage l’amour du Cotentin.         Toutes les deux partent dans l’une des plus jolies voitures créées et celle qui représente le mieux notre douce vie dans le Cotentin, une belle fiat 500 rouge au numéro 50. Elles nous emmènent avec elles à la découverte du littoral du Cotentin, nous en connaissons certains et nous en découvrons d’autres. Les belles photographies sont associées au texte de Claire qui nous permet d’en savoir plus sur l’histoire de la région, des anecdotes connues ou non ou encore de portraits des personnages de la région.   …

Le Margote

  Lors de mon passage au Havre, j’avais noté une petite adresse en faisant mes petites recherches, sur le papier, elle semblait correspondre à tout ce que j’aime : une petite adresse, une cuisine des produits de saisons et locaux, de jolies assiettes et une maîtrise du dressage. Restait plus qu’à voir si le goût était là. On y va ?     Ouvert il y a peu, le Margote, ce restaurant situé près du marché au poisson et au bord du bassin du commerce, a honoré toutes ses promesses. D’abord en arrivant, on sent que tout a été décoré avec soin, on se sent comme à la maison, mais en mieux. Et bien que ce soit un petit restaurant des petits espaces ont été délimités pour donner un esprit encore plus cosy au lieu.     Derrière le Margote, c’est Marguerite en salle (et à la décoration) et son mari Gauthier, en cuisine. Le couple a créé un restaurant simple et sincère, à leur image. Cela se ressent en bouche ! J’ai testé le …

le Botaniste

  C’est toujours un plaisir de me rendre au Chateau de la Chenevière, alors quand ils participent à la Grande Débarque et me proposent de découvrir un menu spécialement dédié à la Saint-Jacques de Normandie, il est difficile, voir inconcevable, de dire non ! Surtout lorsque j’ai l’occasion de pousser les portes des coulisses, le temps d’un instant, pour aller voir l’équipe en pleine action.   Pour ceux qui ne le connaissent pas, le Botaniste est le restaurant du Chateau de la Chenevière, à Port-en-Bessin. Son chef, Didier Robin, est spécialisé dans la valorisation des produits locaux, il met un point d’honneur à ne choisir que de bons produits pour en faire ressortir toute leur force et leur caractère. D’ailleurs, les fournisseurs sont clairement énoncés sur le menu. Qui a-t-il donc dans ce menu ?  Pour commencer, nous avions la saint-Jacque comme un gravlax, enrobée d’une feuille d’oseille et du miel du chateau à l’huile de noix et un crémeux froid de chou rouge. Très frais, cela passe tout seul pour ce premier met, le crémeux est étonnant et vif, car rehaussé …

Le Caffè

    Qui pourrait imaginer, en passant devant l’imposante devanture du Caffè que cette adresse cache de telles saveurs. Car si vous osez passer la porte et vous glisser derrière l’énorme escalier, vous allez découvrir un étal garni de couleurs : les pizza « al taglio » du Caffè !     Mais c’est quoi « al taglio » ? En France, nous avons l’habitude de commander une pizza dans son intégralité. Dans les autres pays d’Europe et en Amérique, nous pouvons les choisir à la part / la pointe. Généralement, cette pizza à la coupe est cuite dans de grands plateaux rectangulaires et vendue en tranches rectangulaires ou carrées. La pizza « al taglio » est un produit typique de Rome qui s’est ensuite répandu dans toute l’Italie…. Jusqu’à Cherbourg à présent, au Caffè : choisissez l’une des garnitures préparées maison et présentées dans la vitrine puis repartez avec votre part de pizza ou dégustez la sur place.       Pour accentuer sa différence, David, le chef de ces pizzas, n’utilise que des produits locaux ou des produits italiens quand …

Chez Som

    Cette petite adresse reste discrète, pourtant, on entend parler d’elle au point d’être « jaloux », nous cherbourgeois, d’avoir vu Chez Som, ce restaurant thaïlandais s’installer à Valognes plutôt qu’à nos pieds. Pourtant en nous rendant sur place, on se dit qu’il aurait été dommage qu’il en soit autrement vu le charme des lieux avec les arbres, l’église, et les petites rues qui font le charme de Valognes.     Rentrons dedans : la salle n’est pas bien grande ce qui la rend très agréable, très cosy. Le style est simple, élégant, l’on voit tout de suite que l’on n’est pas dans ces pseudos restaurants chinois, thaïlandais ou parfois les deux à la fois, où l’on trouve de tout. Non, Chez Som, on nous cuisine juste quelques plats qui changent au fur et à mesure des saisons. La vraie bonne adresse thaï.     Je m’installe, guidée par la charmante et très souriante serveuse (c’est toujours très agréable.), elle me propose de tester un de leur cocktail maison (avec ou sans alcool). Je réfléchis : …

l’Edulis, Granville

  Envie de petite adresse, celle que l’on trouve au fond d’une impasse, pas très grande, mais où on y mange remarquablement bien ? C’est tout ce qui caractérise ce restaurant l‘Edulis de Granville, cela fut une super découverte. On rentre ? Nous cherchions une petite adresse pour se retrouver avec Lalydo, on ne pensait pas que l’on trouverait aussi bien. Vu de dehors difficile d’imaginer qu’il y a un restaurant cacher là, et pourtant l’ardoise du jour nous propose un plat du jour autour de 15 € (20 € avec le dessert) et quand on voit la qualité de ce qui nous a été présenté, le rapport qualité/prix est incomparable.     Sans pour autant avoir vu l’intégralité de sa carte, il est clair que Jonathan Datin, le chef, utilise des produits frais et de saisons, c’est moderne tout en étant simple. Nous avons commencé avec des petits amuse-bouches salées aux formes sucrées (choux et panna cotta), détournement très à la mode en ce moment. À travers son plat, j’ai senti un respect des …

un Dôme très choco

  Au Café des Halles, à chaque jour son dessert et un dessert qui n’a rien à voir avec les classiques mousses au chocolat / crème brulée et tarte tatin que l’on trouve sur toutes les cartes de brasseries. Ici, vous pouvez certes trouver des classiques comme la tarte aux citrons, mais au goût cela n’a rien à voir. Aujourd’hui, je me sens comme une privilégiée, me rendant sur place pour un rendez-vous professionnel, Michel me fait découvrir son dessert du jour : un dôme très chocolat.     En le voyant, on est curieux de découvrir l’intérieur alors même que le glaçage miroir réalisé nous renvoie notre propre reflet, des petites noisettes nous donnent une petite idée du croquant. On n’attend pas plus longtemps : on coupe ! À l’intérieur, le dessert se montre dans sa simplicité : un biscuit chocolat surmonté d’une mousse légère au chocolat.     En quelques secondes, ce dôme au chocolat est avalé, digne des pâtisseries, il est léger pour un tout très cacaoté, il plaira aux petits et …

Restaurant les Fuchsias

  Cette adresse je la connais et j’en entends parler depuis que je suis toute petite mais le style et les idées reçues m’ont mis dans la tête que je n’y serais pas à ma place, trop huppé. Et puis un jour j’ai osé visiter le petit jardin attenant et, dans un même temps, j’ai découvert le compte du chef cuisinier sur instagram. Devant la beauté des plats, ma curiosité, mais surtout ma gourmandise, l’a emporté sur mes idées reçues et j’en suis très contente !     Cet incontournable du Val-de-Saire, est une histoire de famille, depuis 1829, l’hôtel-restaurant évolue et devient de plus en plus beaux au fil des années et de ses propriétaires, plus prestigieux aussi. C’est le petit fils qui est aujourd’hui aux manettes depuis 2015. A voir comment il va apporter sa touche pour moderniser l’image que l’on a de l’établissement.       Alors certes, c’est chic, soyons honnêtes, la salle ressemble un peu à la salle à manger de ma grand-mère, mais lorsqu’on arrive dans la véranda… je …

Un Monde sans Faim

  Il fait parler de lui depuis son ouverture, le Monde sans Faim, restaurant unique en son genre situé à Sainte-Mère-Eglise, vous accueille toute l’année et nous propose une cuisine inspirée du monde. Intriguée (et surtout très curieuse), nous sommes partis à la rencontre de ce cuisinier athypique.     Nous avons eu beaucoup de chance, déjà car nous nous sommes rendus compte qu’on était lundi et que le restaurant était ouvert, deux mots rarement compatibles ; mais aussi car aujourd’hui c’est le lundi de la rentrée et de ce fait il y a presque personne alors que le restaurant fait généralement carton. Cela me permet de prendre tranquillement mes photos sans gêner qui que ce soit.       L’intérieur est … rock’n’roll !! Décoré de bric et de broc, on retrouve des objets que l’on a vu ou eu plus jeune, la seconde salle est, elle, très différente avec sa grande bibliothèque le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale.     Ici la cuisine est faite maison et le restaurant est connu …

Le restaurant du Port

    Après une belle balade que l’on vient de faire ( à revoir ici si vous l’avez manqué) vous avez forcément une petite faim ?? Ca tombe très bien, il y a sur le port d’Omonville la Rogue une petite adresse, le genre de celle dont on tait le nom pour la garder pour soit car c’est sans chichis et on s’y sent bien : c’est le Restaurant du Port ! Vous avez un doute ? Il vous suffit de patienter 5 min devant, tranquillement vous verrez  quelques personnes arriver et rentrer ; quelques minutes plus tard c’est un autre groupe qui arrive, et ainsi de suite… bon on rentre avant qu’il ne reste plus aucune place ??!!     Face au port, il n’est donc pas surprenant que leur cuisine, traditionnelle, soit élaborée à partir de la pêche locale, ils ont d’ailleurs fait du homard grillé leur spécialité. Pour ce soir nous testerons un plat plus classique (nous reviendrons pour le homard), et j’opte pour le dos de cabillaud rôti sur la peau …