Tous les articles classés dans : Très bon

Restaurant les Fuchsias

  Cette adresse je la connais et j’en entends parler depuis que je suis toute petite mais le style et les idées reçues m’ont mis dans la tête que je n’y serais pas à ma place, trop huppé. Et puis un jour j’ai osé visiter le petit jardin attenant et, dans un même temps, j’ai découvert le compte du chef cuisinier sur instagram. Devant la beauté des plats, ma curiosité, mais surtout ma gourmandise, l’a emporté sur mes idées reçues et j’en suis très contente !     Cet incontournable du Val-de-Saire, est une histoire de famille, depuis 1829, l’hôtel-restaurant évolue et devient de plus en plus beaux au fil des années et de ses propriétaires, plus prestigieux aussi. C’est le petit fils qui est aujourd’hui aux manettes depuis 2015. A voir comment il va apporter sa touche pour moderniser l’image que l’on a de l’établissement.       Alors certes, c’est chic, soyons honnêtes, la salle ressemble un peu à la salle à manger de ma grand-mère, mais lorsqu’on arrive dans la véranda… je …

Un Monde sans Faim

  Il fait parler de lui depuis son ouverture, le Monde sans Faim, restaurant unique en son genre situé à Sainte-Mère-Eglise, vous accueille toute l’année et nous propose une cuisine inspirée du monde. Intriguée (et surtout très curieuse), nous sommes partis à la rencontre de ce cuisinier athypique.     Nous avons eu beaucoup de chance, déjà car nous nous sommes rendus compte qu’on était lundi et que le restaurant était ouvert, deux mots rarement compatibles ; mais aussi car aujourd’hui c’est le lundi de la rentrée et de ce fait il y a presque personne alors que le restaurant fait généralement carton. Cela me permet de prendre tranquillement mes photos sans gêner qui que ce soit.       L’intérieur est … rock’n’roll !! Décoré de bric et de broc, on retrouve des objets que l’on a vu ou eu plus jeune, la seconde salle est, elle, très différente avec sa grande bibliothèque le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale.     Ici la cuisine est faite maison et le restaurant est connu …

Le restaurant du Port

    Après une belle balade que l’on vient de faire ( à revoir ici si vous l’avez manqué) vous avez forcément une petite faim ?? Ca tombe très bien, il y a sur le port d’Omonville la Rogue une petite adresse, le genre de celle dont on tait le nom pour la garder pour soit car c’est sans chichis et on s’y sent bien : c’est le Restaurant du Port ! Vous avez un doute ? Il vous suffit de patienter 5 min devant, tranquillement vous verrez  quelques personnes arriver et rentrer ; quelques minutes plus tard c’est un autre groupe qui arrive, et ainsi de suite… bon on rentre avant qu’il ne reste plus aucune place ??!!     Face au port, il n’est donc pas surprenant que leur cuisine, traditionnelle, soit élaborée à partir de la pêche locale, ils ont d’ailleurs fait du homard grillé leur spécialité. Pour ce soir nous testerons un plat plus classique (nous reviendrons pour le homard), et j’opte pour le dos de cabillaud rôti sur la peau …

le Cheesecake du Café des Halles

  Attention pour déguster cette petite merveille, il vous faudra être patient, mais la récompense n’en sera que plus grande ! Le Café des Halles, a développé son restaurant laissant de côté le salon de thé, tout en gardant son âme de gourmand et en proposant chaque jour un dessert digne des plus belles pâtisseries ! Que ce soit ses desserts au chocolat ou sa tarte au citron dont tout le monde parle, il réalise à chacun de ses menus des créations de desserts incroyables dont un cheesecake citronné !       Hyper crémeux et gourmand à souhait, ce cheesecake frais (cad qu’il n’a pas été cuit) est fait maison par Michel généralement la veille. Le crémeux pour les papilles, le citron pour le pep’s et la touche fraîcheur et enfin une base de biscuits pour le croquant. Il a tout d’un grand cheesecake et se mange sans faim. Et par rapport à l’Apple Garden Café ? Ca se ressemble mais c’est différent, chez l’Apple Garden Café vous allez avoir le new-yorkais traditionnel ou au chocolat …

le Sistrot

  Aujourd’hui je vous parle d’une adresse un peu particulière, déjà car je vais vous parler d’une adresse Bretonne (oui je sais…) mais voilà c’est plus qu’une adresse et si vous aimez les bonnes choses vous succomberez vite aux charmes du Sistrot ! Avec ses propriétaires, c’est une jolie histoire qui nous a fait nous connaitre. J’ai connue Chloé par instagram et son compte sur la crêperie que son mari et son beau-frère (Erwan et Ronan) tenaient à Montréal. Des photos sublimes pour des crêpes originales. Eux, ils viennent de Bretagne et elle aime revoir des photos de l’Ouest de la France. De notre amour des photos, de la bonne cuisine et de nos côtes est née une très jolie amitié.       Du coup quand elle m’a annoncée qu’elle rentrait et que son mari et son beau-frère ouvrait un nouveau restaurant j’ai eu hâte de voir ce que cela serait, et ma surprise et mon engouement pour leur projet a été à son comble quand ils l’ont annoncé : ils feront un restaurant, oui …

Une étoile caennaise, A Contre Sens entre bloggeuses

  Quand des bloggeuses, gourmandes et normandes (des #gour’normandes) se retrouvent après avoir autant échangé par instagram interposé, forcément on tape fort ! Rendez-vous au restaurant A Contre Sens, un restaurant étoilé qui a eu la bonne idée de proposer des menus du midi à partir de 26 €, nous donnant l’opportunité de nous offrir un délicieux repas étoilé. Une fois le menu lancé, les amuses-notre-bouche arrivent : le croc’, la betterave et le boudin noir sont revus façon Anthony Caillot à travers des mini-bouchées, un peu à la manière appéricube, mais en nettement meilleur.       Vient l’entrée, nous voyons arriver des bols garnis d’une tranche de foie gras surmonté de mangue, cette tranche repose sur du canard effiloché et du céleri rémoulade. Le chef, Anthony Caillot nous entame son menu avec des associations surprenantes, j’avoue que je n’avais pas pensé à joindre le céleri au foie gras. Le plat était très bon, mais ce n’est pas celui auquel j’ai plus adhéré, en même temps, regardez la suite !       Nous avons toutes choisies le plat de poisson, une brandade …

Un Endroit pour dîner

  En vous baladant dans la ville de Honfleur, vous vous rendrez compte que la ville regorge de petites adresses à tester. Elle est d’ailleurs connue pour avoir le célèbre restaurant d’Alexandre Bourdas : le Sa.Qua.Na. Mais en ce moment il est fermé pour travaux (à la date de notre visite car depuis il a réouvert). Il va falloir nous trouver un autre Endroit pour ce soir ! Un tout petit peu en retrait, ce restaurant se fait discret tout en brique et avec un style industriel, la devanture agrémentée de quelques petites lumières donnent une ambiance chaleureuse qui donne très envie de pousser la porte.     En rentrant, nous tombons directement sur la cuisine, ouverte et donnant sur la salle. Nous aurons une vision de ce qui se passe en cuisine tout au long de la soirée.  L’équipe s’active déjà et nous nous installons tranquillement. On pourrait penser que cela serait bruyant et pas du tout, très peu de bruits de cuisine, ou très légèrement, une petite musique en fond, bref on se sent …

Galettes 2017

    Le mois de janvier est loin d’être le plus calme pour nos estomacs, passées les fêtes de fin d’année on enchaîne avec la galette des rois. Et généralement, tous les weekends c’est une galette qui est sortie pour le dessert ou le goûter. Les boulangeries font toujours de nouvelles saveurs pour nous éviter l’indigestion et même si les versions poire-chocolat ou la pomme sont devenues à présent des classiques, j’ai pu voir des nouveautés comme la noix de coco-framboise. Cette année je suis restée classique, une bonne frangipane n’est pas forcément évidente à obtenir (trop ou pas assez sucré, sèche ou trop grasse… les résultats sont multiples). Je n’ai pas forcément pu faire des photos de toutes les parts de galette mangées, mais je vais vous mentionner toutes les bonnes adresses que j’ai retenues suite à mes dégustations ce mois-ci.   1/ La Galette frangipane de la Boulangerie d’Autrefois – Cherbourg Bien garnie, un feuilletage dorée et avec un bon goût de frangipane, moelleuse, elle est bien sucrée sans être écoeurante, c’est mon coup de …

Brunch du Chef spécial St-Jacques

    Pour ceux qui me suivent sur facebook et instagram, vous avez pu voir quelques photos du Brunch dégusté avec Meyilo chez la Compagnie Ordinaire de la Mer, dans la maison de la Mer, en plein centre de Port-en-Bessin.     Le 10 et 11 décembre dernier, à Port-en-Bessin, les Filles du Bord de Mer avaient convié le chef Sébastien Rémy pour qu’il confectionne un brunch autour de la coquille Saint-Jacques. Ils connaissent bien puisqu’il y a un an, ils organisaient déjà ensemble un cours de cuisine autour du coquillage (article à relire ici).     Nous ne voulions pas rater cela avec ma complice gourmande et nous avons sauté sur l’occasion (et sur la réservation) pour retourner voir les Filles du Bord de Mer. Cela aura été l’occasion de retrouver également une autre gourmande, Isabelle, du blog Dans mon panier rouge.     Chez les Filles du Bord de Mer, c’est un repère de gourmand{e}s !     Nous avons commencé notre repas par, au choix, du champagne Francis Boulard ou un smoothie, comme …

MANCHE BOX avec Couleurs, Saveurs

  J’ai été très très sage cette année ! La preuve ? On m’a offert la nouvelle box à offrir de Manche Tourisme : La Manche Box Table Gourmande ! Elle se compose d’une sélection de 30 adresses de restaurants pour un repas à deux et répartie sur l’ensemble du territoire de la Manche. De quoi avoir du choix ! Et du coup je peux vous dire que le choix n’a pas été facile, mais cela faisait un moment que j’avais envie de tester Couleurs, Saveurs, dont le chef Benoît Delbasserue était venu faire un cours de cuisine chez les Ateliers de Yannick Leflot (à relire ici). L’occasion était trop belle, mon choix était fait !       Après avoir reçu notre box, nous avons donc réservé en précisant que nous avions une Manche Box Table Gourmande auprès du restaurant. Restez plus qu’à y aller et déguster !       La Box comprend  un repas pour 2, les boissons du repas sont à notre charge, mais quand il n’y a plus que cela à payer à …