Tous les articles taggés : parc

Le Jardin de Brécy

  Cet été, j’ai eu la chance d’être guidée par l’une des meilleures guides du Calvados, surtout qu’elle connaît bien mes goûts et sait que l’adresse où elle m’a demandé de la retrouver devrait me plaire : les Jardins du Château de Brécy !     Me voici donc devant une grosse porte avec une grille majestueuse et nous entrons dans l’enceinte du Chateau de Brécy dont le jardin magnifique date du XVIIe siècle. Il est situé à l’arrière du château, bien caché, et est construit en paliers : quatre terrasses desservies par un escalier central, composées telle une scène de théâtre. Sur chaque côté, des passages, petites alcôves, amènes vers de plus petits espaces.     La beauté du jardin vient des nombreuses perspectives qui le composent : des jardins à la Française, un petit jardin aromatique, le tout agrémenté de sculptures, vases ou encore des consoles. Nous étions en plein été, un été exceptionnellement très chaud, et les pauvres fleurs, malheureusement, avaient du mal à tenir, mais nous avons quand même pu voir …

Les Jardins de Valloires

    Suite et fin de notre balade dans le « Nord » avec une petite visite de jardin, cela aurait été dommage de passer à côté. Toujours sur les conseils de Marine, d’un matin dans les Bois, nous nous rendons aux Jardins de Valloires, le jardin botanique de l’ancienne Abbaye Cistercienne de Valloires à Argoules (dans la Somme) et est classé Jardin remarquable.     Ce magnifique jardin, a une magnifique visibilité tout en longueur, c’est tellement joli que des bancs sont placés à l’entrée permettant de profiter de cette perspective.       On se rend vite compte que nous n’avons pas à faire à un jardin mais plusieurs, car sa superficie de 8 hectares est divisée en 5 espaces avec des ambiances différentes en fonction des saisons. Lors de lors passage, fin avril, nous avons pu profiter des cerisiers en fleurs à cette période de l’année. Vous trouverez un espace potager ou encore un jardin à la française. D’après l’annonce à l’entrée, pendant les étés, les roses sont à l’honneur avec une jolie collection de …

La Chènevière fête les plantes

  En mai dernier, le 21 et le 22 mai, se déroulait au sein du jardin du Château la Chènevière, la Fête des Plantes. Pour la seconde année, l’événement regroupait une trentaine d’exposants venus de toute la France pour partager avec nous leurs astuces, nous montrer leurs plantes ou les objets/accessoires pour le jardinage ou le jardin.     Ventes de graines, de roses anciennes, des fougères, plantes d’eau, rares et même des carnivores ; ateliers gratuits ou tout simplement se balader dans l’enceinte du Château. Vous trouverez forcément quelque chose à voir ou découvrir.     Vous hésitez encore ? Tous les bénéfices ont été reversés aux parents de Charlie Roger, pour aider à rendre accessible leur maison à ce jeune garçon atteint de la myopathie de Duchenne, une maladie génétique évolutive. Vous faites ainsi une bonne action en plus de vous faire plaisir, pourquoi hésiter ?!       C’est l’occasion de découvrir leur parc et de se promener entre les arbres centenaires ou leur joli potager. Ou de déguster un de leur délicieux cocktails maisons préparés (un …

La maison de Prévert

  On continue la balade ? Une fois arrivés dans ce joli hameau, on emprunte la petite chasse sur la droite, chasse parallèle à  la route, nous retomberons plus loin sur celle-ci. Prenez à droite, vous arriverez à la maison de Jacques Prévert. Visitez là ! Comme je vous le disais dans l’article précédemment, l’artiste l’a acheté en 1970, il y vécut jusqu’à son décès en 1977. Elle est petite et cosy, on s’y sent tout de suite bien. Au rez de chaussée une vidéo nous en apprend un peu plus sur le poète, de l’autre côté se trouve une exposition temporaire sur son oeuvre.       En montant l’escalier vous allez voir une fenêtre, dans la maison oui, donnant sur la cuisine en contre-bas. J’adore, d’abord car c’est intimiste, mais également car à chaque instant on s’attend à voir surgir quelqu’un qui va se faire un thé, préparer à manger, etc… La maison a su garder une âme en plus d’être devenue un musée.         A l’étage vous trouverez une collection permanente …

Tokyo .:. Ueno – le temps des cerisiers {4}

    Nous approchons de la fin de notre voyage au Japon, je voulais terminer en beauté avec le parc Ueno et les sakuras (cerisiers en fleurs).     La floraison au Japon a son importance, c’est toute une fête, ainsi vous verrez les japonais sortir dans les parcs pour cette occasion, ils se mettent sur des grandes bâches bleues et mangent , boivent ensemble ou se prennent en photo avec les fleurs. On appelle cette tradition Sakura ohanami, signifiant  « la contemplation des fleurs de cerisiers« .       La floraison ne dure que quelques jours, quand nous y étions, nous avons mis du temps à pouvoir observer les premiers cerisiers en fleurs, puis à notre retour sur Tokyo, avant notre départ, là nous étions en plein dans la pleine floraison. Au cours de celle-ci, certains lieux éclairent les arbres le soir dès la nuit tombée.         A très vite pour le dernier article sur le Japon !    

Le Château de Carneville

  Ce château de Carneville, j’étais curieuse de le visiter. Venant du Val de Saire, il était difficile de ne pas savoir qu’un château se cachait là, mais comme il était fermé au public nous n’avions jamais pu le visiter. Et puis il y a quelques années maintenant, deux/trois ans je crois, un jeune homme, Guillaume Garbe, a pris le pari fou de le reprendre et de le rénover et en deux ans il a déjà entrepris des actions incroyables pour redonner vie aux lieux. Les visites étant devenues du coup beaucoup plus faciles et régulières, nous avons profité des journées de visites de Côté Jardins pour faire nos curieux.     Nous sommes accueillis sur les lieux par une dame charmante qui va nous conseiller un itinéraire à suivre pour découvrir le parc. Car il y a de quoi voir ! 7 hectares à visiter : nous suivons ses conseils et empruntons donc la cour pour passer à proximité du château et longer une allée de charmes tricentenaires menant à un modeste jardin asiatique.       Nous faisons le tour …

Les Ravalet

Dans le Cotentin, tout le monde connaît l’histoire des Ravalet : Julien et Marguerite. L’adaptation, tournée à l’automne 2014 par Valérie Donzelli, sortira ce 2 décembre dans nos salles, date anniversaire de leur décapitation en 1603 pour adultère.   Je n’avais pas du tout entendu parlé du film avant sa présentation à Cannes en mai dernier, dont le tournage a été discret. Du coup j’ai voulu vous préparer un petit article sur la visite du château avant la sortie du film la semaine prochaine.         Le Château  J’adore ce château, déjà car ce n’est pas un gros château, il reste modeste et est fait entièrement de schiste bleue, une pierre de la région dont la teinte se nuance en fonction du temps, changeant ainsi l’aspect du château en fonction de la lumière et lui donnant de jolies teintes bleutées ou grises. Il date de la Renaissance et fut restaurée à la fin du XIXème siècle par René de Tocqueville lorsqu’il le récupéra. Il avait été laissé à l’abandon par les précédents propriétaires. Présentement, il est la propriété de la …

Un restaurant au jardin

  Jamais deux sans trois, me voilà de retour à Port-en-Bessin. Cela n’était pas prémédité, mais voilà, on m’a proposé de visiter le Château la Chenevière avec son jardin, son hôtel classé 5 étoiles, ses deux restaurants (oui deux!) et ainsi découvrir celui du midi au jardin, un restaurant éphémère ouvert l’été et en semaine seulement. Au départ j’avais un peu peur de ne pas être à ma place, car il s’agit tout de même d’un château classé 5 étoiles. Mais ma curiosité a vite pris le dessus… et la gourmandise. Au final ? Je n’ai pas regretté ! Au contraire on m’a très vite mis à l’aise et à aucun moment je ne me suis sentie mal à l’aise.     Nous voilà donc au Château, nous avons de la chance, la pluie, qui tombait depuis plusieurs jours, nous a laissé cette journée de répit. C’est sous un beau soleil que nous découvrons la demeure… difficile de ne pas rester insensible devant un tel spectacle : l’endroit est magnifique, c’est un enchantement, il s’agit d’un ancien …

Visite du Parc Emmanuel Liais… la suite

    Suite de la visite du Parc Emmanuel Liais à Cherbourg. Une fois le parc et son jardin visité (à relire ici), entrez dans le muséum d’Histoire Naturelle, l’ancienne demeure d’Emmanuel Liais en personne.       Véritable cabinet de curiosités, j’ai toujours été surprise de voir tout ce que ce musée regorge bien qu’il soit si petit (par rapport à ceux que j’ai vu : celui de Paris ou même Londres…). On arrive à nous faire voyager dans tous les coins du monde puisque les 5 continents sont représentés  et à différentes époques. Et tout cela dans une petite maison de ville !   Vous retrouverez donc des animaux (dont notre otarie du jardin public), des objets archéologiques d’Océanie, un cratère grec de Mêlos, notre momie d’Egypte expertisée par Champollion (oui oui ! ) et que nous allons tous voir un jour avec le collège ou le lycée ; des objets asiatiques, etc… Certains objets proviennent même de la région puisque les objets gallo-romains ont été collectés sur le site des Mielles de Tourlaville. On en apprend tous …

Le Parc Emmanuel Liais

  Sur Cherbourg, vous trouverez deux « gros » jardins, le jardin public près de la Gare sur l’avenue de Paris, dans lequel vous pouvez admirer les belles roses dont je vous ai parlé dernièrement, ou observer quelques animaux. Le second, le parc Emmanuel Liais, que j’affectionne tout particulièrement et dont je vais vous parler aujourd’hui.     J’aime vraiment beaucoup m’y promener, ou faire un détour pour juste le traverser. Ancienne maison d’Emmanuel Liais, il dispose d’une très jolie serre, d’un musée et d’une bibliothèque scientifique. Aujourd’hui je vous emmène découvrir le parc, ses fleurs et ses arbres d’une grande diversité, l’ambiance qui s’ y dégage. Une grande partie des plantes et arbres de ce jardin ont été ramenées d’Amérique du sud ou importés d’Asie au XIXème par M. Liais en personne.       J’y allais déjà à l’époque du lycée, car il est entouré d’écoles, collèges et lycées. On y rencontre donc beaucoup d’étudiants venant pendant leurs pauses, ou vivre les premiers rendez-vous amoureux. Des travailleurs venant manger le midi et lire devant le point d’eau, les parents laissant leurs …