Tous les articles classés dans : Seine-Maritime

Sur les Falaises d’Etretat

  Il y a quelque temps, je me suis rendue aux Jardins d’Etretat, j’avais pu profiter de cette visite pour me poser le temps d’un week-end dans la ville d’Etretat et au petit matin, avant de me retourner dans mon Cotentin, me voilà partie avec mon cher ami mon appareil photo pour aller observer le lever du jour sur les hauts d’Etretat.     La route est simple pour nous y rentre, il suffit de vous balader dans le centre-ville en direction du bord de mer, ensuite, il vous sera difficile de vous tromper : suivez le chemin qui va vers le gros caillou face à vous.       La montée se fait assez rapidement, en 20 minutes environ vous serez tout en haut, pour vous épauler, les mouettes vous accompagnent. Pour ceux et celles qui le souhaitent, il y a des bancs, vous pourrez reprendre votre souffle tout en admirant la vue … et quelle vue !!     Posez les yeux sur ces couches de calcaire et vous voyagerez dans le temps immédiatement …

Les Jardins d’Etretat

  Lorsque j’ai vu ces visages la première fois sur instagram, je n’en revenais pas ! Quand j’ai su que c’était en France, à Etretat en Normandie, j’ai été encore plus surprise. Mais alors, quand le Jardin d’Etretat est venu me voir pour me proposer de venir le visiter, j’ai sauté sur l’occasion de voir de mes propres yeux ces incroyables visages.     Fondé, il y a plus de cent ans, par Mme Thébault, actrice et amie proche de Claude Monet qui vivait également sans la région. Elle fait appel à un architecte paysager, Alexandre Grivko, qui va concevoir ce jardin surprenant dans cet espace si petit qui rassemble plantes et sculptures végétales.         Le clou du spectacle reste ces visages intégrés dans des arbustes taillés en forme de coquillages (Buxus Sempervirens et de Enkianthus japonicas), directement importés du Japon. Ces visages sont faits en caoutchouc et sont des œuvres uniques de Samuel Salcedo, un artiste espagnol.         Ils sont incroyables et restent ce que j’ai préféré dans …