Tous les articles classés dans : Normandie

Le Margote

  Lors de mon passage au Havre, j’avais noté une petite adresse en faisant mes petites recherches, sur le papier, elle semblait correspondre à tout ce que j’aime : une petite adresse, une cuisine des produits de saisons et locaux, de jolies assiettes et une maîtrise du dressage. Restait plus qu’à voir si le goût était là. On y va ?     Ouvert il y a peu, le Margote, ce restaurant situé près du marché au poisson et au bord du bassin du commerce, a honoré toutes ses promesses. D’abord en arrivant, on sent que tout a été décoré avec soin, on se sent comme à la maison, mais en mieux. Et bien que ce soit un petit restaurant des petits espaces ont été délimités pour donner un esprit encore plus cosy au lieu.     Derrière le Margote, c’est Marguerite en salle (et à la décoration) et son mari Gauthier, en cuisine. Le couple a créé un restaurant simple et sincère, à leur image. Cela se ressent en bouche ! J’ai testé le …

le Botaniste

  C’est toujours un plaisir de me rendre au Chateau de la Chenevière, alors quand ils participent à la Grande Débarque et me proposent de découvrir un menu spécialement dédié à la Saint-Jacques de Normandie, il est difficile, voir inconcevable, de dire non ! Surtout lorsque j’ai l’occasion de pousser les portes des coulisses, le temps d’un instant, pour aller voir l’équipe en pleine action.   Pour ceux qui ne le connaissent pas, le Botaniste est le restaurant du Chateau de la Chenevière, à Port-en-Bessin. Son chef, Didier Robin, est spécialisé dans la valorisation des produits locaux, il met un point d’honneur à ne choisir que de bons produits pour en faire ressortir toute leur force et leur caractère. D’ailleurs, les fournisseurs sont clairement énoncés sur le menu. Qui a-t-il donc dans ce menu ?  Pour commencer, nous avions la saint-Jacque comme un gravlax, enrobée d’une feuille d’oseille et du miel du chateau à l’huile de noix et un crémeux froid de chou rouge. Très frais, cela passe tout seul pour ce premier met, le crémeux est étonnant et vif, car rehaussé …

Balade gourmande au Havre

  Comme pour Cherbourg, la ville du Havre a cette mauvaise image de ville d’après-guerre qui lui colle à la peau. Et pourtant depuis quelques années, un nouveau souffle déferle dans la ville et depuis la célébration de ses 500 ans, la ville semble prendre un nouvel essor. Je vous laisse avec quelques photos et vous invite à découvrir la balade gourmande dans le Normands en Cuisine Hors Série paru cet été et en vente en ligne sur le site d’Ouest France.     La ville dispose d’un marché aux poissons à part ouvert du lundi au samedi, sans si les conditions météo ne le permettent pas. Plusieurs box sont mis bout à bout sur un arc de cercle, il est amusant de passer d’abord devant et de voir ce que chacun propose puis de passer derrière et de voir les dessous du marché, les marchands charger leurs produits, certains prendre un café. Ce marché au poisson est une vraie source de vie.     La ville est en ce moment en pleine reconstruction, lorsque …

Fragments

  L’ouverture en septembre 2018, de Fragments, ce nouveau restaurant caennais, est loin d’être passé inaperçu. Clément Charlot, le jeune chef de ce petit restaurant a bien fait parler de lui, d’abord à travers sa démarche, mais en plus de cela, le chroniqueur-journaliste-gourmet François Régis Gaudry est venu peu de temps après et a fait une chronique dans L’Express et dans son émission du dimanche matin sur France Inter, On va déguster.       Alors lorsque nous recherchions de jeunes chefs et nouveaux restaurants qui ouvraient pour la conception du premier numéro de Normands en Cuisine, cela nous a semblait très intéressant de lui laisser la parole, de nous expliquer sa vision de la cuisine, son parcours…         Retrouvez donc pendant tout l’été l’article qui découle de nos rencontres et échanges dans le Hors-série de Normands en Cuisine (en kiosque jusqu’au mois de septembre ou disponible en ligne ici). Mais surtout, vous aurez en plus, cinq recettes élaborées par le chef Clément Charlot que vous pourrez refaire à la maison.   …

Le Petit Jardin

  Il est très agréable de pouvoir suivre l’évolution d’un lieu. Aujourd’hui, nous retournons auprès d’une adresse que j’affectionne beaucoup, je l’ai vu s’ouvrir et se développer en quelques années. J‘y étais allée en 2015 lorsqu’il s’agissait d’un buffet où l’on venait se servir, puis en 2016, lorsque l’orangerie a été utilisée pour nous accueillir et où on a commencer à nous servir. Me voici de retour pour la troisième fois au Petit Jardin, le restaurant accessible du Chateau la Chenevière. Cette fois encore, il y a eu des changements depuis mon dernier passage. J’espère que vous avez faim ?! Heureusement que l’orangerie nous abrite, car en ce mois de mai, le temps n’est pas au beau fixe. Sans pleuvoir à verse, il bruine suffisamment pour ne pas se risquer à manger dehors. Nous en profitons quand même de faire le tour du jardin et de passer par le potager. Les artichauts nous accueillent et c’est un banc de multiples variétés de menthes qui nous entraîne jusqu’au Petit Jardin.         Nous nous installons à notre table, c’est un espace …

le Chateau de Canon

  Tout a commencé quand Tiphaine, que j’ai connue par le biais d’instagram, me parle du château dans lequel elle travaille et qui semblerait pourrait me plaire. Je note ça dans un petit coin de ma tête, car le lieu ne se trouve pas dans mon cher Cotentin, j’attendrais donc d’être de passage dans le Calvados, un jour où le temps est plus qu’agréable, pour m’y rendre.     Me voici donc devant la belle allée qui mène au Chateau de Canon, avec une grille bleu ciel turquoise qui donne un aspect féérique et enchanteur à l’endroit. Cela doit plaire à beaucoup de petites filles ! Je passe l’accueil, récupère un plan du jardin et découvre qu’il est composé de plein d’espaces à visiter, constituant ainsi un parcours où l’on peut se promener.       Le parc du Chateau de Canon a été créé par le couple Elie de Beaumont, il est conçu comme un jardin de transition, c’est-à-dire qu’il est à la fois un jardin à la française et à l’anglaise. Mais il …

Le Jardin de Brécy

  Cet été, j’ai eu la chance d’être guidée par l’une des meilleures guides du Calvados, surtout qu’elle connaît bien mes goûts et sait que l’adresse où elle m’a demandé de la retrouver devrait me plaire : les Jardins du Château de Brécy !     Me voici donc devant une grosse porte avec une grille majestueuse et nous entrons dans l’enceinte du Chateau de Brécy dont le jardin magnifique date du XVIIe siècle. Il est situé à l’arrière du château, bien caché, et est construit en paliers : quatre terrasses desservies par un escalier central, composées telle une scène de théâtre. Sur chaque côté, des passages, petites alcôves, amènes vers de plus petits espaces.     La beauté du jardin vient des nombreuses perspectives qui le composent : des jardins à la Française, un petit jardin aromatique, le tout agrémenté de sculptures, vases ou encore des consoles. Nous étions en plein été, un été exceptionnellement très chaud, et les pauvres fleurs, malheureusement, avaient du mal à tenir, mais nous avons quand même pu voir …

Chez Som

    Cette petite adresse reste discrète, pourtant, on entend parler d’elle au point d’être « jaloux », nous cherbourgeois, d’avoir vu Chez Som, ce restaurant thaïlandais s’installer à Valognes plutôt qu’à nos pieds. Pourtant en nous rendant sur place, on se dit qu’il aurait été dommage qu’il en soit autrement vu le charme des lieux avec les arbres, l’église, et les petites rues qui font le charme de Valognes.     Rentrons dedans : la salle n’est pas bien grande ce qui la rend très agréable, très cosy. Le style est simple, élégant, l’on voit tout de suite que l’on n’est pas dans ces pseudos restaurants chinois, thaïlandais ou parfois les deux à la fois, où l’on trouve de tout. Non, Chez Som, on nous cuisine juste quelques plats qui changent au fur et à mesure des saisons. La vraie bonne adresse thaï.     Je m’installe, guidée par la charmante et très souriante serveuse (c’est toujours très agréable.), elle me propose de tester un de leur cocktail maison (avec ou sans alcool). Je réfléchis : …

Sur les Falaises d’Etretat

  Il y a quelque temps, je me suis rendue aux Jardins d’Etretat, j’avais pu profiter de cette visite pour me poser le temps d’un week-end dans la ville d’Etretat et au petit matin, avant de me retourner dans mon Cotentin, me voilà partie avec mon cher ami mon appareil photo pour aller observer le lever du jour sur les hauts d’Etretat.     La route est simple pour nous y rentre, il suffit de vous balader dans le centre-ville en direction du bord de mer, ensuite, il vous sera difficile de vous tromper : suivez le chemin qui va vers le gros caillou face à vous.       La montée se fait assez rapidement, en 20 minutes environ vous serez tout en haut, pour vous épauler, les mouettes vous accompagnent. Pour ceux et celles qui le souhaitent, il y a des bancs, vous pourrez reprendre votre souffle tout en admirant la vue … et quelle vue !!     Posez les yeux sur ces couches de calcaire et vous voyagerez dans le temps immédiatement …

Comme à la Cantine

  C’est la rentrée !! Retour aux articles après une petite pause bien méritée, je vous souhaite de découvrir de merveilleuses adresses en 2018 !! Je reviens pile dans le thème : vous aimiez aller à la cantine ? Rassurez-vous, loin de l’image négative des cantines d’école, on mange bien mieux à La Cantine des Quatrans, enfin pour moi celles du collège et lycée, car la cantine du primaire était extra et faite maison. À Caen, mon acolyte gourmande me fait tester une adresse nous redonne un petit goût de nostalgie, très cosy par sa décoration complètement dépareillée, on s’y sent très vite à l’aise.     Ici, que du fait maison, les plats de notre souvenir y sont revus et corrigés, que dis-je amélioré ! Ce midi nous avons du céleri rémoulade, une soupe de panais & bleu, un pavé de saumon au chorizo et un oeuf mollet, lentilles et parmesan. Tout cela nous est connu et nous semble classique, c’est justement l’intérêt : oui, on peut faire bon avec des plats de nos …