Tous les articles classés dans : Canada

Voyage au Canada : les Fjords, suite et fin

On termine ce périple au Canada en longeant le fleuve Saguenay et se promener le long des Fjords. Pour cela, suite à notre visite à Québec, nous sommes remontés le long du fleuve Saint-Laurent et traverser à Tadoussac. La traversée ne prend pas plus de quelques minutes, on se gare sur le bateau et 15 minutes plus tard nous nous retrouvons de l’autre côté. Tadoussac est connue pour pouvoir venir observer les baleines. C’est ici que la rivière Saguenay se jette dans le fleuve Saint-Laurent apportant ainsi de l’eau douce et froide dans le fleuve Saint Laurent qui, lui, contient de l’eau salée. La rencontre des deux créent ainsi des turbulences idéales qui sont favorables à une faune et une flore uniques appréciées par les gros cétacés comme le rorqual, la baleine bleue et les bélugas. Il est ainsi possible de prendre un bateau qui nous emmène au large et cherche les mammifères pour les observer. Ne voulant pas les déranger (les baleines, hein, pas les bateaux) nous avons préféré nous rendre un peu plus bas, à l’Anse Sainte-Marguerite, où après un petit peu de marche, des structures sont mises …

les Chutes de Montmorency

Avant d’arriver à notre destination finale, nous allons effectuer quelques arrêts sur le bord de la route des Fjords : le premier nous le faisons juste à la sortie de Québec : la chute de Montmorency ! Située juste au bord de l’autoroute, nous la voyons de loin avec ses 83 mètres de hauteur. Il faut vous dire que même si elle est beaucoup moins connue, elle est pourtant plus haute de 30 mètres que les chutes du Niagara ! Mais elle est peut-être « visuellement » moins attrayante, il faut dire que la montagne de roche noire, sur laquelle nous grimperons, n’est pas du plus bel aspect. Pourtant l’endroit est superbe et la vue incroyable. Une fois le parking payé, deux possibilités s’offrent à vous : grimper à pied ou prendre le téléphérique. Nous prenons la première option moins onéreuse (et parce que nous sommes des warriors !). Nous empruntons donc le petit chemin qui la longe jusqu’au pied puis l’escalier de bois. Des petits kiosques le parsèment pour nous permettre de reprendre notre souffle. Je trouve que …

Québec

Après le Parc de la Mauricie, vous revoilà sur la route pour nous rendre dans la ville de Québec ! Nous arrivons sous la pluie, mais cela ne durera pas. Première étape se garer, la seconde, trouver notre auberge de jeunesse. Elle est idéalement bien placée (en plein centre du vieux Québec) et nous ne regretterons pas notre choix : super mimie, faites de tout et de rien, nous nous y plaisons immédiatement. Pour ne rien gâcher ses gérants sont très serviables. Une fois nos chambres prises et nos sacs posés, nous partons à la découverte du Vieux Québec. Difficile de ne pas aimer, entre le style de l’ancienne ville et les designs des cafés, des boutiques et des pâtisseries, tout se marie parfaitement et donne un aspect moderne, élégant à la ville tout en gardant le côté historique/antique. Nous commençons en nous rendant au pied du château de Frontenac, sur la terrasse Dufferin depuis laquelle on a une vue plongeante sur la Basse ville et le fleuve Saint-Laurent. J’ai trouvé l’architecture des maisons incroyables, ils n’hésitent pas …

Mes Bonnes adresses en Mauricie

Pour clore notre voyage en Mauricie, je vous dévoile mes adresses trouvées pendant ces deux jours dans ce parc magnifique.   1. Le Rond Coin A Saint-Elie-de-Caxton nous nous sommes arrêté dans une yourte près de l’entrée du village qui proposait de se désaltérer, grignoter ou même dormir  si l’envie nous en disait. Mais où pourrait-on trouver une yourte-café si ce n’est dans ce pays de lutins ?? Entrez à l’intérieur et vous pourrez découvrir dans le bar, la maison même des lutins. j’ ♥ : la gamme de thés proposés (j’ai pu découvrir sur les conseils de la serveuse un rooibos de Provence, sisi!!), les petits gâteaux qui nous font de l’oeil, l’ambiance totalement déjantée. Coordonnées : 340 Rue Saint Louis, Saint-Élie-de-Caxton, QC G0X 2N0, Canada Téléphone :+1 819-221-3332 Site internet : www.lerondcoin.com   2. Notre auberge ! Pas d’hôtel pour nous ! Nous voulions être avec des vrais habitants de ce pays, partager avec eux et nous n’avons pas été déçu ! Suzanne et sa fille nous ont accueilli dans une de leurs auberges à Saint-Mathieu-du-Parc. Un endroit …

Saint-Élie-de-Caxton, ça existe vraiment

Parmi toutes les villes qui existent au Québec vous vous demandez peut-être pourquoi nous nous sommes arrêté ici, à Saint-Elie-de-Caxton ? Le pays des lutins et des « paparmanes ». Pour cela il faut remonter quelques mois auparavant, à Cherbourg, quand le Théâtre de la Butte mit à l’affiche le conteur canadien : Fred Pellerin avec son dernier spectacle « De peigne et de misère » : « Près de l’église, la maison de Bernadette Pellerin, sa «grand-merveilleuse». Elle l’a habitée jusqu’à sa mort en 1994, après y avoir élevé ses 10 enfants. Juste à côté, dans l’ancien marché Gendron, voici le «centre d’achats de Saint-Élie», ses Galeries d’Anjou ou de la Capitale, au choix. S’y trouvent entre autres la boulangerie, qui offre du pain frais «croûte que croûte», et un bar laitier. Ah! Le bonheur de déguster une crème glacée à la pistache ou au caramel et fleur de sel sur la terrasse, d’autant plus qu’on revient des hauteurs de la montagne du Calvaire. » Ce fut une découverte pour nous, nous avons adoré ses contes et ses chansons autour de …

Parc national de la Mauricie

On continue la visite du Canada ??! Direction le Parc national de la Mauricie. Nous changeons complètement d’environnement, au revoir les rues, magasins, vélos et la vie tumultueuse de Montréal, bonjour l’immensité, les routes interminables, les paysages magnifiques à perte de vue. Nous avions trouvé par internet une super adresse d’auberge à Saint-Mathieu du Lac, tout près de l’entrée dans le Parc national de la Mauricie. Je vous en parlerai plus tard, aujourd’hui c’est l’homme face à la nature ! Le Parc national de la Mauricie est lui parsemé de 150 lacs localisés entre les forêts d’érable à sucre et de bouleau jaune. On y observe l’ours noir, l’orignal et le plongeon huard (pour les connaisseurs). Nous partons pour la journée, les parcs, au Canada, ne sont pas du tout géré comme en France. Déjà je ne suis pas sûre qu’on ait en France de si grands espaces de nature à protéger. Imaginez vous, le Québec est trois plus grand que la France, avec 8 275 lacs. De ce fait l’entrée y est réglementée, gardée et payante, une aire …

Montréal : ma sélection de bonnes adresses

Pour finir mon petit reportage sur Montréal et avant de partir à la conquête de l’Est Canadien (enfin de Montréal) voici ma petite sélection d’adresses où je me suis rendue et que je vous conseille !   Poutineville Ontario Parce qu’on ne peut pas aller au Canada sans déguster une poutine ! Une poutine, mais qu’est-ce que c’est ? Met d’origine québécoise constitué de frites et de fromage en grains (cheddar frais) que l’on recouvre généralement d’une sauce brune. Son origine n’est pas connue précisément et il en existe de nombreuses variantes : différentes sauces, fromages, ajout d’autres ingrédients, etc. C’est assez spécial et bien gras. Où? 1365 Ontario Est Montréal, QC H2L 1S1 site internet : poutineville.com  source : wikipedia Mamie Clafoutis Boulangerie d’origine française, elles ne sont pas toujours facile à trouver, je me suis rendue dans celle rue Saint-Denis et rien n’indiquait que la boulangerie était là, il a fallu que je note l’adresse et pousser la porte pour découvrir ses délices. Cette adresse m’a été conseillée par Madame Gateau. Où? 3660 rue …

Le Jardin Botanique 2 : La Magie des lanternes

Depuis 1992, de septembre à octobre, au Jardin de Chine, l’évènement « La Magie des lanternes » initie les visiteurs à une nouvelle facette de la culture traditionnelle chinoise tout en éclairant le Jardin de Chine de lanternes. Le billet du Jardin Botanique de Montréal a la particularité d’être valable une semaine, du coup nous pouvions après l’avoir payé y retourner. C’est ce que nous avons fait, pour venir découvrir au coucher du soleil, le jardin de Chine éclairé par ses multiples lanternes de couleurs. Le jardin se transforme littéralement, je vous ai mis les photos prisent en fin de journée et celles de nuit pour que vous vous en rendiez compte par vous même. Changement d’horizons, du Canada nous partons en Asie !   Plus de renseignements : Jardin Botanique de Montréal 4101, rue Sherbrooke Est Montréal tarifs : 29,50$ CA, 25$ CA si vous êtes résidents site internet : espacepourlavie.ca/jardin-botanique

Montréal : le Jardin Botanique – les Mosaïcultures

Lors de notre voyage se tenait une exposition au Jardin Botanique de Montréal, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013,  elle se termine tout juste quelques jours après notre départ, cela tombe bien on va en profiter ! J’adore les jardins et celui-ci est prometteur, il s’agit quand même d’un des plus importants jardin botanique au monde ! Il s’étend sur 75 ha dans l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie (au nord de la rue Sherbrooke et du Parc olympique). La visite commence par ces sculptures justement, magnifiques, très impressionnantes, ce sont des oeuvres d’art. Il s’agit ici d’un concours, une cinquantaine d’oeuvres sont présentées, chacune devant refléter la culture du participant en respectant les principes du développement durable. Nous pouvons voter ensuite pour notre oeuvre favorite. J’ai été subjuguée par le travail réalisé et la beauté de ces sculptures, certaines sont gigantesques. Je vous ai mis en photos quelques-unes qui refléteront, je l’espère, la beauté de l’exposition. Ensuite, on peut aller se balader dans le reste du parc avec ses nombreux espaces dédiés aux plantes (bonsaïs, serres tropicales, rhododendrons, etc.). Les panneaux explications sont …

Montréal : la récolte des pommes

Alors que notre séjour sur Montréal arrivait à sa fin, on nous a proposé de vivre une journée typique québécoise du mois de septembre. Les curieux et aventuriers que nous sommes n’avons pas hésité un seul instant : – « Bien entendu !! Mais qu’est ce qu’une journée typique québécoise ?? » . La récolte du sirop d’érable se faisant en mars cela ne pouvait être cela. – « Héhé on va récolter des pommes!! » Ben tiens, pour des normands cela va nous dépayser c’est sûr ! Chaque année, du début septembre jusqu’à la fin du mois d’octobre, armés de leurs sandwichs pour pique-niquer sur place, les familles québécoises se retrouvent pour aller cueillir des pommes dans un des nombreux vergers de la région. Nous voilà donc partis à Rougemont, reconnue comme étant la capitale de la pomme au Québec. Le temps d’aller louer une voiture nous voici dans ce village où il y a tellement de vergers que l’on ne sait où s’arrêter. De toute façon ici ou ailleurs… Nous nous arrêtons au Verger du Flâneur (cela nous va bien) …