Tous les articles taggés : normandie

Le Jardin de Brécy

  Cet été, j’ai eu la chance d’être guidée par l’une des meilleures guides du Calvados, surtout qu’elle connaît bien mes goûts et sait que l’adresse où elle m’a demandé de la retrouver devrait me plaire : les Jardins du Château de Brécy !     Me voici donc devant une grosse porte avec une grille majestueuse et nous entrons dans l’enceinte du Chateau de Brécy dont le jardin magnifique date du XVIIe siècle. Il est situé à l’arrière du château, bien caché, et est construit en paliers : quatre terrasses desservies par un escalier central, composées telle une scène de théâtre. Sur chaque côté, des passages, petites alcôves, amènes vers de plus petits espaces.     La beauté du jardin vient des nombreuses perspectives qui le composent : des jardins à la Française, un petit jardin aromatique, le tout agrémenté de sculptures, vases ou encore des consoles. Nous étions en plein été, un été exceptionnellement très chaud, et les pauvres fleurs, malheureusement, avaient du mal à tenir, mais nous avons quand même pu voir …

La Ferme des Roches

  Hello les amoureux du Cotentin, me voilà revenu de vacances avec quelques bonnes adresses pour vous ! Aujourd’hui, nous allons découvrir un jardin, que dis-je, plus que cela puisque ce jardin est le miroir de sa propriétaire, Caroline, d’une gentille incroyable qui a mis tout son cœur dans son jardin à la Ferme des Roches.     Je vous préviens cette visite se mérite, il n’est pas facile de la trouver pourtant une fois que l’on connaît le chemin, c’est simple, je vous conseille de bien vérifier sur Google (plus d’information en bas de page) ou de prendre un GPS pour ne pas vous perdre dans la campagne. Mais cela en vaut le coup !     Lors de votre visite à la Ferme des Roches, vous posez les pieds dans un univers ultra coloré et vivant tellement il est fleuri et composé de multiples petits espaces. Prenez le temps de vous promener dans les allées et de bien regarder, vous poser, respirez, lisez les petits messages laissés par Caroline par-ci et par là …

l’Edulis, Granville

  Envie de petite adresse, celle que l’on trouve au fond d’une impasse, pas très grande, mais où on y mange remarquablement bien ? C’est tout ce qui caractérise ce restaurant l‘Edulis de Granville, cela fut une super découverte. On rentre ? Nous cherchions une petite adresse pour se retrouver avec Lalydo, on ne pensait pas que l’on trouverait aussi bien. Vu de dehors difficile d’imaginer qu’il y a un restaurant cacher là, et pourtant l’ardoise du jour nous propose un plat du jour autour de 15 € (20 € avec le dessert) et quand on voit la qualité de ce qui nous a été présenté, le rapport qualité/prix est incomparable.     Sans pour autant avoir vu l’intégralité de sa carte, il est clair que Jonathan Datin, le chef, utilise des produits frais et de saisons, c’est moderne tout en étant simple. Nous avons commencé avec des petits amuse-bouches salées aux formes sucrées (choux et panna cotta), détournement très à la mode en ce moment. À travers son plat, j’ai senti un respect des …

un Dôme très choco

  Au Café des Halles, à chaque jour son dessert et un dessert qui n’a rien à voir avec les classiques mousses au chocolat / crème brulée et tarte tatin que l’on trouve sur toutes les cartes de brasseries. Ici, vous pouvez certes trouver des classiques comme la tarte aux citrons, mais au goût cela n’a rien à voir. Aujourd’hui, je me sens comme une privilégiée, me rendant sur place pour un rendez-vous professionnel, Michel me fait découvrir son dessert du jour : un dôme très chocolat.     En le voyant, on est curieux de découvrir l’intérieur alors même que le glaçage miroir réalisé nous renvoie notre propre reflet, des petites noisettes nous donnent une petite idée du croquant. On n’attend pas plus longtemps : on coupe ! À l’intérieur, le dessert se montre dans sa simplicité : un biscuit chocolat surmonté d’une mousse légère au chocolat.     En quelques secondes, ce dôme au chocolat est avalé, digne des pâtisseries, il est léger pour un tout très cacaoté, il plaira aux petits et …

Sur les Falaises d’Etretat

  Il y a quelque temps, je me suis rendue aux Jardins d’Etretat, j’avais pu profiter de cette visite pour me poser le temps d’un week-end dans la ville d’Etretat et au petit matin, avant de me retourner dans mon Cotentin, me voilà partie avec mon cher ami mon appareil photo pour aller observer le lever du jour sur les hauts d’Etretat.     La route est simple pour nous y rentre, il suffit de vous balader dans le centre-ville en direction du bord de mer, ensuite, il vous sera difficile de vous tromper : suivez le chemin qui va vers le gros caillou face à vous.       La montée se fait assez rapidement, en 20 minutes environ vous serez tout en haut, pour vous épauler, les mouettes vous accompagnent. Pour ceux et celles qui le souhaitent, il y a des bancs, vous pourrez reprendre votre souffle tout en admirant la vue … et quelle vue !!     Posez les yeux sur ces couches de calcaire et vous voyagerez dans le temps immédiatement …

Les Jardins d’Etretat

  Lorsque j’ai vu ces visages la première fois sur instagram, je n’en revenais pas ! Quand j’ai su que c’était en France, à Etretat en Normandie, j’ai été encore plus surprise. Mais alors, quand le Jardin d’Etretat est venu me voir pour me proposer de venir le visiter, j’ai sauté sur l’occasion de voir de mes propres yeux ces incroyables visages.     Fondé, il y a plus de cent ans, par Mme Thébault, actrice et amie proche de Claude Monet qui vivait également sans la région. Elle fait appel à un architecte paysager, Alexandre Grivko, qui va concevoir ce jardin surprenant dans cet espace si petit qui rassemble plantes et sculptures végétales.         Le clou du spectacle reste ces visages intégrés dans des arbustes taillés en forme de coquillages (Buxus Sempervirens et de Enkianthus japonicas), directement importés du Japon. Ces visages sont faits en caoutchouc et sont des œuvres uniques de Samuel Salcedo, un artiste espagnol.         Ils sont incroyables et restent ce que j’ai préféré dans …

Une journée à la mer

  Il est temps pour moi de prendre quelques semaines de repos bien mérité ! Je vous laisse avec une dernière petite balade sur la plage de Bricqueville-sur-Mer que j’avais faites lorsque j’avais été manger chez Couleurs Saveurs. Belle rentrée à vous, profitez de cet été indien (oui oui je suis sûre qu’on aura un beau septembre) et je reviens avec quelques articles en préparation !       à très vite !          

Le restaurant du Port

    Après une belle balade que l’on vient de faire ( à revoir ici si vous l’avez manqué) vous avez forcément une petite faim ?? Ca tombe très bien, il y a sur le port d’Omonville la Rogue une petite adresse, le genre de celle dont on tait le nom pour la garder pour soit car c’est sans chichis et on s’y sent bien : c’est le Restaurant du Port ! Vous avez un doute ? Il vous suffit de patienter 5 min devant, tranquillement vous verrez  quelques personnes arriver et rentrer ; quelques minutes plus tard c’est un autre groupe qui arrive, et ainsi de suite… bon on rentre avant qu’il ne reste plus aucune place ??!!     Face au port, il n’est donc pas surprenant que leur cuisine, traditionnelle, soit élaborée à partir de la pêche locale, ils ont d’ailleurs fait du homard grillé leur spécialité. Pour ce soir nous testerons un plat plus classique (nous reviendrons pour le homard), et j’opte pour le dos de cabillaud rôti sur la peau …

Un soir à Omonville

Je vais laisser les photos de cet article qui parleront d’elles-mêmes. C’est une invitation… une invitation à rester en weekend, être quelques instants de plus dans le Cotentin, profiter de cette lumière… avec ce soleil tombant sur Omonville.     Belle semaine à vous.     Pour en savoir plus  Cap Cotentin | Office de Tourisme de Beaumont Hague 1 Place de la Madeleine 50440 Beaumont Hague Tél : 02.33.52.74.94 http://www.lahague-tourisme.com

la Gravelette

  Envie d’un petit resto sans chichi ? Où le patron vous accueille comme s’il vous connaissait et qu’il n’attendait que vous ?! Ne regardons pas plus loin que le bout de notre nez… l’évidence est là, au fin fond de la Hague, la Gravelette ! Cette crêperie 100% normande se trouve sur la route vous menant au Nez de Jobourd, un petit arrêt le temps d’un instant, mieux le temps d’une crêpe !       Au détour d’un virage, la crêperie pointe le bout de son nez, au bilig de la Gravelette se tient Denis, personnage emblématique de la Hague, qui connait tout et tout le monde. Ici vous venez pour les crêpes, oui, le lieu, encore oui, mais aussi pour voir Denis. Comme je vous le disais : ici pas de chichis ! La déco au plus simple nous rappellent les vieux bistrots de campagnes, on sent très vite l’amour qu’il porte à sa région vu tout ce qu’il fait pour la mettre en valeur, d’ailleurs en plus de l’étagère remplie de bonnes choses à …